L'humeur du Lundi #26 - C'est pas les médias qui font de la merde, c'est Warner Bros

51
L'humeur du Lundi #26 - C'est pas les médias qui font de la merde, c'est Warner Bros

Aux journalistes rageux, à ceux qui sont payés par Disney, aux friands du complot anti-DC, aux défenseurs du DCEU, aux abonnés du DC-bashing, aux pseudos-blogueurs engagés, aux pseudos-journalistes autoproclamés, aux fans qui pensent que leur opinion vaut quelque chose sur la toile, aux commentateurs hostiles, aux fanboys courroucés, aux haters sans mesure, aux anonymes enragés, aux médiateurs qui croient pouvoir calmer le jeu de l’internet, aux bien-pensants culturels, aux élites du cinéma super-héroïque, aux rédacteurs méprisants et condescendants, aux victimes de la hype, aux suiveurs des modes, aux élitistes qui restent dans leur zone de confort, aux fanboys sans aucun esprit critique, aux éditorialistes qui se croient malins : vous n’avez pas fini d’en baver.

Il n’y a pas une semaine sans que Warner ne nous enchante d’une tonitruante nouvelle concernant le futur du DCEU. Un univers qui n’a d’étendu que le nom encore pour le moment, et qui vise surtout à étendre la patience des fans, il faut croire. Quelqu’un se rappelle du planning de Kevin Tsujihara dévoilé il y a quelques années ? N’allez pas rechercher dans l’historique du site, autant vous dire qu’il n’y a plus grand chose à en retenir, tant le studio donne l’impression de ne pas savoir où aller. Et de limiter sa vision cinématographique à du n+1,5 au grand maximum, ses décisions étant chamboulées à la moindre petite soufflette, et aux vagues qui font le succès dans la concurrence. Mais avec ce petit décalage, ce petit retard qui montre un effet suiveur plutôt qu’une volonté avant-gardiste qu’on espérait pourtant, lorsque Batman v Superman a été annoncé. Ne sachant plus trop s’il faut assumer de faire des films sombres ou adopter une recette légère qui fait des centaines de millions, voire des milliards de recettes, ou se risquer à laisser des injures, des nichons et du sang pour un Rated R qui apparemment peut aussi attirer le public, du moment que le film est… bon, en fait – sérieusement, il a fallu 15 ans de comicbook movies modernes pour qu’un producteur s’en rende compte ? – le studio semble s’enfoncer en annonçant des films dans tous les sens alors que certains prévus depuis plusieurs années semblent passer au stade d’arlésienne.

On s’autorise à faire une brève récapitulation des récentes tournures du DCEU ? Un Flash laissé à l’abandon ; un Batman qui change de réal, perd visiblement à moitié son script, et se retrouve décalé après un gros semblant de précipitation ; un Aquaman repoussé une seconde fois, laissant l’année 2018 presque vide de films DC – mais heureusement, c’est le projet à priori le plus solide puisqu’il va vraiment être tourné ; Warner Bros qui veut malgré tout lancer un autre film pour 2018, mais ne sait pas trop lequel (protip : les mecs, insistez pas, on sait attendre aussi) ; Suicide Squad 2Gotham City SirensNightwing, autant de films annoncés sans grande substance derrière, alors qu’on nous parlait auparavant de FlashGreen Lantern Corps ou Cyborg (pour ceux qui y croient encore) ; et des réalisateurs potentiellement talentueux comme Mel Gibson ou Matthew Vaughn qu’on nous fait miroiter à côté de tâcherons comme David Goyer. Le futur sera-t-il mauvais, bon ? Personne ne saura le dire, et bien malin qui pourrait prétendre prédire l’avenir. Par contre, si quelqu’un arrive à me dessiner un semblant de logique dans tout ça, qu’il se manifeste sur le champ.

Parce qu’à croire certaines réactions, il y aurait une sorte de complot médiatique pour sabrer le DCEU. Une sorte de bad buzz relayé en boucle par des sites et journaux à la solde d’un géant Marvel/Disney qui engrosserait ces médias à base de coke et de putes (un peu comme la CW qui nous paie pour mater leurs séries alors qu’on les déteste, m’voyez). Et qu’on se le dise tout de suite, il ne s’agit pas de revenir sur les critiques des films sortis depuis 2013. Exit Man of Steel, le BvSgate ou Suicide Squad l’Oscarisé. Parce que j’ai été le premier à défendre ces films, et que je peux le faire encore aujourd’hui (avec plus ou moins de conviction), et que je trouve aussi qu’il y a une facilité à critiquer ce que nous propose DC sur grand écran, mais ce n’est pas la question.

La question, c’est de savoir pourquoi Flash ne sortira pas en 2018. Pourquoi le projet si alléchant de The Batman devient une sorte de blague médiatique redondante. De comprendre pourquoi Warner n’arrive pas à capter des réalisateurs talentueux avec un catalogue si riche de personnages, et un potentiel d’univers partagé si important. Pourquoi le DCEU n’arrive pas à s’imposer sa propre ligne de conduite et ne semble fonctionner qu’aux retours sur projections-test. Et surtout, pourquoi leurs difficultés n’arrivent pas à être ténues par une communication en béton ? Parce qu’il y en a marre de lire que ce sont les « pseudos-journaleux » ou les « haters journalistes » qui font la mauvaise réputation du studio et de son univers. Parce que lorsque je passe une grande partie de ma vie à relayer des nouvelles pas reluisantes, c’est pas pour le plaisir que je le fais. Pas pour toucher des sous d’une autre boîte. Pas même pour attirer un maximum de cliques puisque je ne touche rien en rédigeant ces lignes. Et si tout n’est pas rose dans ce monde, j’ose croire que les mecs de la comicsphère francophone, et les vrais journalistes également, n’ont pas plus à gagner à ce jeu également. Et j’ose croire qu’un grand nombre d’entre nous, journalistes pro/amateurs et blogueurs, avons une certaine conscience professionnelle (à part ce gros bâtard d’Umberto Gonzalez, bien sûr) et qu’on ne s’amuse pas à avoir des craintes pour le DCEU juste pour le lulz.

On a pas demandé à Seth Graham-Smith et Rick Famuyiwa de se barrer de Flash. On a pas dit à Ben Affleck de pas réaliser Batman. On a pas demandé à Joe Manganiello d’avoir un sourire gêné et de rester évasif quant à son rôle de Deathstroke. Les médias rapportent des informations, et si une opinion générale peut s’en dégager, ce ne sont pas eux les coupables à désigner si les nouvelles rapportées ne vous plaisent pas. Bien évidemment que Warner et ses producteurs ne sont pas fautifs de tout, mais peut-être faut-il aussi se rendre compte qu’il y a des choses (je ne saurais vous dire quoi) qui ne vont pas. Il y a des points où, oui, Warner fait de la merde. Ou ne communique pas assez pour ne pas donner publiquement cette impression. Maintenant si vous voulez que la prochaine actu du DCEU soit enthousiasmante et positive, croyez moi que je n’attends que ça pour la rédiger. On aurait franchement tout à y gagner. Mais en attendant, avant de commenter, veillons à redonner à chacun ses responsabilités.


51 Commentaires »

  1. Tohubahut 20/03/2017 à 17:18 -

    Merci de faire de mon lundi un jour meilleur monsieur Kikoo.
    Quoi qu'on en dise, espérons quand meme le meilleur, mais personnellement, plus le temps passe, et plus j'ai peur de me projeter en 2020 pour voir tous les film qui sont arrivés dans le DCEU. Contrairement au jour de l'annonce ou j'étais un petit enfant à qui on aurait donné une tétine.

  2. Spike 20/03/2017 à 17:30 -

    Faut laisser Warner bosser tranquille. Marvel ont eu aussi des difficultés à leurs debuts et personne en faisait tout un patacaisse. Un autre exemple, Rogue One la production a soi disant été compliquée avec cette histoire de reshoots et finalement le film a été plutôt bien reçu dans l'ensemble. Le vrai journalisme malheureusement ça fait un bail qu'il n’existe plus à mes yeux (attention ne le prenez pas pour vous) mais des sites comme Ecran Large , NoCiné, Capture Mag par exemple ce n'est pas du journalisme, de manière générale je trouve que la presse est pas objective avec les films Marvel Studios, ils les notent bien mais à chaque fois c'est la même soupe surgelée qu'ils nous servent (hormis une ou deux exceptions près). Si Warner veut vraiment lancer un autre film pour 2018, je pense que Gotham City Sirens est le plus probable, car ya déjà un réalisateur, l'actrice principale choisie et un scénariste.

    • Corentin 20/03/2017 à 18:45 -

      Sans animosité, le vrai journalisme n'existe plus, t'es sur que tu veux pas juste dire : la vraie critique n'existe plus ? Ou bien, parce que les journalistes ne vont pas dans mon sens, leur boulot ne me semble pas crédible ?
      Que ce soit sur le fondement même du terme, le journalisme d'investigation, c'est justement tout ce que vous reprochez à la presse. De faire son travail, en allant glaner de l'actu', en faisant un boulot d'enquête sur les dessous des productions justement pour dénicher l'information qui permettrait au public de juger en connaissance de cause, et de nourrir la soif d'info' que le public perpétue (avant de se plaindre qu'il est trop informé).
      Je me permets d'ajouter que le vrai journalisme et la presse culturelle web et ciné', c'est pas forcément utile ou constructif de lier les deux. Evidemment, le taff d'un type qui parle d'actualité cinéma est biaisé par rapport à celui d'un rédacteur du Canard Enchaîné ou de Libé' et ne se mesure pas à la même échelle - maintenant, dans leur propre arrière-cour, la presse culturelle ne fait pas un "mauvais" travail juste parce que "ils surnotent les films marvel et ne passent rien aux films DC, oulalah".
      Perso', je me demande surtout si ce n'est pas le vrai lectorat qui a disparu, en définitive.

      • GeronoHous 21/03/2017 à 09:27 -

        Merci.
        "Je me demande si ce n'est pas le vrai lectorat qui a disparu".
        Merci.

      • Spike 21/03/2017 à 09:49 -

        "Sans animosité, le vrai journalisme n'existe plus, t'es sur que tu veux pas juste dire : la vraie critique n'existe plus ? Ou bien, parce que les journalistes ne vont pas dans mon sens, leur boulot ne me semble pas crédible ?"

        Je maintiens mes propos le vrai journalisme (du moins dans le milieu du cinéma) n’existe plus, Mad Movies (par exemple) c'était un bon magazine dans les années 80/90 et depuis les que ça a changé de direction dans les années 2000 c'est devenu un torchon. Concernant les rumeurs faut pas relayer tout est n'importe quoi non plus. Les journalistes se plaignent que beaucoup de films ne prennent pas de risques, BVS le fait et se fait défoncer et passent la pommade aux films Marvel (ça fait un bail que j'ai arrêter de les engraisser, j'ai même pas acheter les derniers). Et puis j'ai jamais fait le mouton de panurge et ce n'est pas aujourd'hui que je vais commencer.

      • Amesephis 25/03/2017 à 09:54 -

        Lekturheu !!!!!!!!!!!!!!!!!! #Gumby (monthy python et non pas le film d'animation)

  3. Rhyfel4815 20/03/2017 à 17:43 -

    J'ai de plus en plus l'impression que le DCEU n'a pas (ou plus) de direction, les décisionnaires ne savent pas quel film faire, quand le faire ou comment le faire. Ils se sont lancés dans un énorme projet mais ils n'ont pas de vision sur le long terme du coup ils s'emmêlent et se perdent dans toutes leurs licences.

  4. cosmos 20/03/2017 à 18:08 -

    "Parce que lorsque je passe une grande partie de ma vie à relayer des nouvelles pas reluisantes, c’est pas pour le plaisir que je le fais."
    Ma question est sans doute naïve mais... il n'y a pas moyen de passer ce temps à rédiger autre chose ? De faire juste un récap' hebdomadaire des dernières rumeurs par exemple, afin de ne pas accorder à ces nouvelles plus de temps qu'elles ne le méritent ?

    • Corentin 20/03/2017 à 18:39 -

      Mais qui décide le temps que mérite telle ou telle actu' ? Il n'y a pas de charte objective à ce sujet (emphase sur le "objective").

      • cosmos 20/03/2017 à 19:36 -

        Vous ? ^^
        Je reformule ma remarque : a priori, WB n'a pas envoyé d'hommes en noir qui vous forcent à rédiger pistolet sur la tempe une actu sur le moindre soubresaut dans l'actu du DCEU dès qu'elle se produit. Donc vous pouvez choisir quelle attention vous leur accordez puisque vous avez le contrôle de votre ligne éditoriale.
        Personnellement je n'ai pas de dent contre "lémédias", cependant je regrette la raréfaction des articles de fond sur les sites d'actu comics, au profit des listicles et des actus ~assez légères~ du style : "un teaser du trailer devrait bientôt arriver" (même si DCP s'en sort beaucoup mieux que... ben, la majorité des gros sites comics). Du coup ça me chagrine un peu de voir Arno dire : "c'est pas pour le plaisir que je le fais". Mais alors pourquoi ? Parce que si demain ce type d'actu se raréfie sur DCP, vous craignez que les visiteurs ne migrent en masse vers un autre site qui lui les traitera TOUTES, TOUT DE SUITE même si certaines sont juste du vent ? (c'est une question sincère).
        Ce qui va suivre est juste mon ressenti, mais quand je lis des actus disant "le prochain film sur Batman va peut-être s'appeler The Batman" puis "le prochain film sur Batman va officiellement s'appeler The Batman !" puis "ah en fait non" (idem avec Matt Reeves pressenti pour la réalisation, puis confirmé que non, puis confirmé juste après qu'officiellement oui), je soupire vraiment. Je me dis pas "heureusement que DCP est là pour me tenir au courant", plutôt "...c'est devenu ça l'actu comics ? Et je me connecte sur ces sites. Tous. Les. Jours ? Et des tas de rédacteurs passent des heures à rédiger ça ?" Je ne vois pas qui y prend plaisir en fait.

        • Corentin 20/03/2017 à 20:17 -

          D'accord, maintenant à mon tour de reformuler : quand je te demande qui décide de quelle actu' mérite ou pas qu'on y prête attention, la réponse est-elle "nous ou vous" ?
          Parce que justement, Arnaud ne trouve pas illégitime de parler d'actualité. Souvent, il filtre les plus grosses débilités qu'on va trouver çà et là, mais pour parler en son nom, le suivi d'un film avant sa sortie fait évidemment partie de sa vie et de l'entourage global de ce qu'on peut, doit ou va en attendre.
          Problème, cette ligne édito', on nous la reproche, alors qu'elle n'est justement qu'un des éléments qui nous amène (aussi) à vous sortir autant de chroniques ou de papiers de fond que possible. Si tu te demandes pourquoi les news sont plus nombreuses que les articles de fond, c'est simple : une news prend cinq minutes, un article documenté une, deux, trois heures ou plus pour les acharnés comme Watchful qui font beaucoup de recherches pour le moindre document.
          Or, nous restons un site amateur conditionné à des trucs aussi cons que le temps disponible à allouer à tout ça. Et dans notre petit microcosme, je suis désolé mais ça nous intéresse de suivre les soubresauts de l'actu' cinéma - attendu qu'on ne décide pas si telle ou telle annonce a une polarité positive ou négative. Ca, c'est vous que ça regarde (exemple, Jason me dit plus bas qu'il préfère voir un Matt Reeves qu'un Affleck à la réal' du Batman, puisqu'il n'a pas aimé Live by Night. Moi, j'ai un avis différent, et c'est ça le truc : aucun rédacteur n'est responsable de la manière dont est perçue une actualité si chacun prend le recul nécessaire - lui en la rédigeant, le public en la recevant).
          Alors je vais formuler ça simplement : nous rédigeons les articles qu'on a envie d'écrire. Moi, tu ne me verras jamais parler de légo, ou de jeu vidéo, ou de toys, parce que ce sont des sujets dont l'intérêt m'échappe totalement. En revanche, le filigrane de ce qu'on apprend sur les films en devenir par le prisme de leur pré-prod' et des échos qu'on peut en recevoir permet, à mon avis, d'en apprendre plus et de façonner ses attentes sur ce qu'on va voir au final.
          Prenons Suicide Squad : je l'attendais comme le film "d'auteur" un peu violent qui me remettrait sur le chemin de la hype, et que j'attendais comme une expérience authentique, ou une très bonne série B rentre dedans. Si j'avais su ce qu'on a su a posteriori sur le projet, peut-être n'en aurais je attendu qu'un "blockbuster super hero movie" de plus et mon avis aurait été plus infléchi à accepter ce que j'allais voir.
          Donc, la hiérarchie de l'actu légitime ou non n'est, encore une fois, pas du tout et jamais objective. Vous avez le droit de ne pas apprécier ce type de contenus, mais dans ce cas la réaction intelligente serait plutôt de ne pas les consulter, ou de nous encourager quand on sort des chroniques, des éditos ou des dossiers que 10% des gens qui lisent les news cinés prennent le temps de consulter (là aussi, on aurait le droit de parler d'un sérieux différentiel qui personnellement me déprime constamment).

          • cosmos 20/03/2017 à 23:34 -

            Généralement je ne clique pas sur les articles à propos de la dernière rumeur ou micro-actu sur tel film du DCEU, d'une part parce qu'elle ne m'intéresse pas, d'autre part parce que généralement lire le titre suffit pour savoir de quoi il retourne (vu que c'est une micro-actu). Du coup, c'est à la fois facile et difficile de les éviter.
            Après, ma critique personnelle sur l'actu comics *en général* n'est pas "ce type de contenu que vous produisez ne m'intéresse pas et j'ordonne que vous fassiez autre chose" mais plutôt "si je filtre le contenu qui ne m'intéresse pas parce que j'estime que c'est du vent, oups y a quasiment plus rien".
            On est d'accord sur le fait que la légitimité d'une actu ne soit pas objective mais justement, ce qui m'intéresse aussi quand je viens sur DCP c'est votre subjectivité éclairée. Pour une multitude d'articles sans valeur ajoutée, il y a déjà CBR. Un article façon conversation entre Jason et toi, nourri par votre connaissance du cinéma, sur votre ressenti quant au choix de Matt Reeves plutôt que Ben Affleck à la réalisation du prochain film sur Batman m'intéresserait beaucoup par exemple.

    • Une chronique bimensuelle : "Le point sur le DCEU" ^^

  5. Nico01 20/03/2017 à 18:25 -

    Le problème c'est que Warner veut faire autant de pognon que la concurrence, mais essaye aussi de mettre en place son univers qui doit se démarquer de celui de la concurrence (notamment au niveau du ton).
    Si tu veux faire un maximum de fric avec du Super hero movies, càd viser le milliard, bah faut faire du marvel/Disney, des films légers avec des blagounettes a gogo...etc On a un bon candidat qui arrive avec les Gardiens de la Galaxie dont vous pouvez être sûr que tous les gentils du cast principal vont s'en sortir et combattre les méchants en sortant des punchlines en pleine action...bref c'est fabuleux (ou pas) et ça fonctionne a fond auprès du grand public (les mioches et les parents).
    Après y a l'autre solution: Faire des films plus libres, avec des réals qui ont une patte artistique et les films seront moins accessibles, plus complexes (Logan tout récemment). Bref, ça visera jamais le milliard, et ça atteindra difficilement les 800M en mondial.

    Warner dans tout ça ? Bah elle veut les deux, mais c'est pas possible, faut faire un choix et si tu le fais pas t te retrouves avec le cul entre deux chaises avec des projets qui trouvent pas de réals, pleins de problèmes avec les créatifs (pas assez commercial donc on réécris le script, on recaste, on prend un nouveau réal, on retravaille le montage, on encadre la production et laisse moins de libertés...etc
    En clair DC ne mérite pas la Warner qui va vouloir a tout prix faire autant de pognon que la concurrence quitte a grandement mettre en danger tout l'univers (mais pas de soucis, on tapera principalement sur les réalisateurs qui sont en première ligne).

    Oublions pas la presse qui joue le jeu et au lieu d'encourager la prise de risque dans une certaine mesure, préfère descendre les films pour affaiblir une potentielle évolution du genre (bien aidé par Disney qui évidemment n'est pas une entreprise qui aime la concurrence).

    • Corentin 20/03/2017 à 18:37 -

      "Oublions pas la presse qui joue le jeu et au lieu d'encourager la prise de risque dans une certaine mesure, préfère descendre les films pour affaiblir une potentielle évolution du genre (bien aidé par Disney qui évidemment n'est pas une entreprise qui aime la concurrence)."
      Nope. Assertion sans fondement, je t'enjoins à relire l'édito.

      • Amesephis 25/03/2017 à 10:14 -

        Pourtant tu ne peu pas donner tord sur le fait que Disney n'aime pas la concurrence, la preuve est faite avec le manga aux état unis ou Disney à freiné son évolution la bas, tout comme en france nous avons eu une censure du comics et ce quasiment sous le même prétexte :
        Sur la chose (Marvel) « Cette publication est extrêmement nocive en raison de sa science-fiction terrifiante, de ses combats traumatisants, de ses récits au climat angoissant et assortis de dessins aux couleurs violentes. L’ensemble de ces visions cauchemardesques est néfaste à la sensibilité juvénile »
        Cette censure c'est aussi appliquée sur la même période... années 60 à 80
        Je puis affirmé que l'excuse est totalement bidon étant un lecteur de Métal Hurlant et des Humanoïdes associés, du sexe du sang et de la violence on en avait déjà....

  6. Je suis d'accord avec Cosmos, on a pas besoin de relayer toutes les rumeurs en permanence et une sorte d'article en faisant un récapitulatif en fin de semaine serait une meilleure chose à mon sens. Oui il y a un problème de communication de la part de la Warner, c'est certain. Est-ce que le reste est cependant de leur faute ? On a sans doute pas dit à Ben Affleck de pas réaliser Batman car vu l'état du mec à l'heure actuelle (problèmes d'alcool, échec de Live By Night dont le tournage avait été éprouvant) il était assez intelligent pour se rendre compte qu'il n'en était pas capable (après personnellement, après avoir vu Live By Night, j'étais plutôt content de ne pas le voir mettre en scène The Batman). À vous lire tout est forcément mauvais signe : Aquaman est repoussé de deux mois... So what ? Le film nécessitera beaucoup d'effets spéciaux, sortir le film en décembre leur permettrait d'en sortir un autre en été en laissant un écart assez important entre les deux productions pour éviter de surcharger le marché. Pas une mauvaise nouvelle que je sache. The Batman part en réécriture ? Tant mieux, vous auriez voulu que Matt Reeves ne fasse qu'adapter un scénario conçu par Affleck et fasse son Yes Man plutôt que de laisser place à sa vision personnelle du personnage. J'ai du mal à comprendre les gens de manière générale : on se plaint que Warner aille trop vite pour rattraper leur retard mais lorsqu'ils décident de repartir sur des bases saines avec Flash par exemple avec une nouvelle histoire car la précédente, à cause des réécritures successives pour convenir à tous les partis, était devenue ingérable, on se plaint qu'ils ne sortent qu'un seul film par an. Faudrait savoir ce que vous voulez : vous vous plaignez qu'un planning (donc élaboré par des exécutifs, donc à laquelle doit se greffer de manière artificielle une vision artistique) ne soit pas respecter mais vous voulez qu'on ait en même temps une vision artistique totale. Un film Nightwing pitché par Chris McKay ne fait peut-être pas parti d'un calendrier élaboré il y a trois ans mais il relève davantage d'une forme de créativité que vous réclamez tant. J'analyse tout cela comme un problème de communication de la Warner oui, mais surtout d'un emballement médiatique auquel d'ailleurs El Mymbe participe assez peu malgré ce que vous pensez de lui et dont les informations sont véridiques la plupart du temps depuis qu'il travaille à The Wrap (même, il avait une certaine réputation avant qu'il ne se banane complètement avec BvS). Tout ça pour dire que j'en ai marre de la surmédicalisation autour du DCEU qui existe et qu'au fond, on s'en fout complètement que deux réalisateurs aient quitté le projet The Flash tant que celui-ci finisse par devenir un bon film.

    PS : Watchmen était une production Warner et était Rated-R et c'est sorti avant Deadpool :P

    • Corentin 20/03/2017 à 19:12 -

      Je vais prendre l'exact inverse de ce que tu as dit, et je m'en excuse : d'où est ce que tu sors cette capacité à tout balayer sous l'angle positif des choses ? De la production de Suicide Squad ? Du départ de Famuyiwa ? De la précipitation à faire du DCEU un "vrai" univers partagé à coups de caméos forcés ? Du calendrier qui change du tout au tout en trois mois, et qui, ok, ne présage pas de la qualité des films, mais présage peut-être de l'état d'esprit dans lesquels ils se font et se défont ? Des extended cut, que je place là histoire qu'on arrête de les oublier ?
      Sincèrement, je comprends bien : moi aussi j'aime DC, moi aussi j'ai envie de voir de bons films DC, moi aussi j'aime l'idée qu'ils prennent leur temps plutôt que de sortir des bouses à la chaîne, mais même en intégrant tout ça à la logique actuelle d'observation du DCEU, si on a été déçus par la gestion de Warner Bros. sur les deux derniers films, on a parfaitement le droit de voir dans les événements récents la part négative des choses.
      Et honnêtement, c'est vraiment par paresse que je ne réponds pas point par point à tout ce que tu développes (et aussi parce que je respecte ton droit à l'optimisme), mais il y a d'authentiques raisons de craindre que les choses ne s'améliorent pas. On peut être d'accord ou pas d'accord, mais il faut séparer l'envie que ce soit bien parti au fait que c'est, concrètement, à l'heure actuelle des choses, bien parti. En ce qui me concerne, on peut plier le moindre fait à "mais non, ça va, hé, vous allez voir ce sera chouette", mais où sont les signaux concrets ? Où est le bon film fédérateur, le trailer qui hype tout le monde sans retenue, le film qui n'a pas encore bougé dans sa date, son réalisateur, son scénariste, son calendrier de production ? Est-ce qu'il existe seulement ?

      • Je vais t'avouer que le film fédérateur on ne l'a pas (encore) eu. À titre personnel je n'aime ni Man of Steel ni Suicide Squad et si j'adore Batman v Superman en director's cut, force de constater que le film n'a pas su séduire tout le monde et je le comprends. Mais si je reste optimiste c'est parce que je pense que Wonder Woman a moyen d'être ce long-métrage fédérateur et qui unirait la majorité des les spectateurs, c'est parce que je pense que Justice League peut être un bon film, c'est parce qu'Aquaman vend du rêve. Pour le reste, je préfère partir dans l'optique de "ok la production n'est pas réussie mais après, le film peut aboutir sur quelque chose de bon avec un nouveau réalisateur". Oui Famuyiwa est parti de The Flash, mais mieux vaut ça qu'un Fant4stic 2.0 avec une première partie proche de l'idée du réalisateur et une deuxième made in studios. Avec un nouveau scénario propre comme ce qui est en train de se passer et un nouveau metteur en scène, le film sur Barry Allen a toutes ses chances. Batman 89 aussi a connu son lot de réalisateurs partis pour différents créatifs, mais Burton est arrivé et a su en tirer un bon film, malgré les réécritures successives.

    • crazy-el 20/03/2017 à 20:24 -

      Oui moi aussi, d'accord avec cosmos.

      Et de plus ça l'air si simple de savoir ce qui se passe réellement. On veut tout dans l'immédiat, ça va trop vite notre monde. Et puis après, si un film ne se fait pas tel que prévu, on en aura un autre. C'est pas la fin du monde. S'il a du retard, qu'est-ce que ça va changer à mon quotidien? Vous prenez ça trop dans l'absolu, trop à coeur. En plus ne signifie pas que le genre sera toujours au rythme actuel, il deviendra un jour plus modeste dans ses productions: en tout cas c'est ce qui avait laissé entendre Spielberg sur l'avenir du Blockbuster.

      • Je suis d'accord qu'on peut raisonner facilement par le rationalisme et de se dire que ce ne sont que des comics, que des films, et oui, en vérité il n'y a pas mort d'homme. Mais quelque part, si ces personnages, cet univers et leur adaptation sur grand écran (qui sont une façon de dire au "grand public" que merde, cette culture est cool et va au delà des préjugés qu'on y associe) ne me tenaient pas à coeur... Bah j'irai pas suer sur ce site à défendre et communiquer sur cette culture. C'est justement parce que ça me tient à coeur que je suis là ^^

        • Corentin 20/03/2017 à 20:34 -

          Oui, puis à l'inverse on peut faire le même reproche à ceux qui engueulent à la moindre rumeur un poil défavorable. Sans crier au scandale, j'veux dire, les gens qui ne supportent pas la moindre info' ou critique négative sont tout aussi acharnés (au point de rentrer dans la théorie du complot).
          Perso' j'orienterais surtout cette remarque vers le public. Ceux qui vont jusqu'à cracher sur le travail de simples journalistes culturels (ou rédacteurs amateurs web) parce que "hé, j'ai pas envie de lire ça" prennent peut-être ça trop à coeur aussi non ?

        • crazy-el 20/03/2017 à 20:37 -

          Bah oui bien sûr. Faire la promotion de la passion de la culture du Super-Héros ne signifie pas de te buter à l'industrie du cinéma. Là on parle d'industrie, il a des trucs qu'on saura jamais, seulement à ce ou ces détails inconnus, nous feraient comprendre le fonctionnement de cette trajectoire compliquée. Pas la 1e fois que cette industrie rencontre des difficultés et nous fait cogiter de différentes façons.

  7. Corentin 20/03/2017 à 18:59 -

    Personnellement, et pour prendre une perspective beaucoup plus large, je dirais que cette défiance du public vis a vis des médias commence véritablement à me casser les couilles, en 2017.
    Question : est ce que les médias font tous un taff irréprochable ? Non. Question subsidiaire : est ce qu'il existe un seul corps de métier où tous les participants font un taff irréprochable ? Bien sur que non. Il y a de mauvais journalistes comme il y a de mauvais garagistes, de mauvais auteurs de comics, de mauvais réalisateurs ou de mauvais boulangers.
    Or, si vous tombez un jour sur un flan dégueulasse avec une surdose d'oeufs et pas assez de laits, vous n'allez pas cracher sur l'ensemble de la profession pâtissière, vous allez juste arrêter d'aller à la boulangerie qui vous aura fraudé et point, faut arrêter deux secondes d'être une bande de tarés absolus.
    D'ailleurs si vous réagissiez comme ça, faudrait peut-être faire la chose intelligente et arrêter définitivement de consommer ce qui vous agace plutôt que d'y retourner tous les jours pour insulter le fournisseur.
    Ce qui se passe avec les médias est la résultante de l'égo inconditionnel créé par les réseaux sociaux, où tout le monde, à tout instant, est le sociologue de son voisin, l'expert politique de son voisin, l'économiste STG de son voisin, le super critique ciné, le mec trop cynique trop rigolo, etc. Et à force de s'écouter parler, ou de se laisser galvaniser par les théories du complot de deux trois cons avec une webcam et une envie de dissidence, on en arrive à ce que certains croient dur comme fer que la presse 1) n'a rien de mieux à foutre que de se prendre pour une secte qui va guider l'opinion des gens 2) que tout le monde est pourri, hé, c'est logique t'ahu 3) que de piètres politiciens récupèrent les miettes avec des arguments similaires.
    Sérieux, c'est génial de dire "la presse c'est de la merde", mais à la rigueur, prenez du recul. Si le message ne vous plaît pas, tuez la source, pas le messager. Et ce à tous les étages, si un organe de presse ne correspond pas à votre avis (et que ça vous semble inconcevable), demandez vous pourquoi il existe tellement de journaux, radios, chaînes de télé, blogs et sites web avec tellement de sensibilités et de manières différentes ou de sous-catégorie pour traiter l'actualité, à tous les étages. J'sais pas, si vous n'aimez pas le taff de Gameblog, ne crachez pas sur Gamekult. Et si vous n'aimez pas le Figaro, ne crachez pas sur le Canard. Question de logique, lisez les deux et apprenez le sens de la nuance.
    Et bref, quoi que ça ait été dit dix mille fois, non, il n'y a pas de complot pour inciter tacitement le succès de Disney ou Marvel, vous pouvez me balancer tous les liens hypertexte du monde avec preuve à charge et "mais si, regarde metacritic" que vous voulez, ou bien prendre le temps de réfléchir à pourquoi. Marvel vend du blockbuster popcorn, et délivre un produit conforme à cette promesse, donc les gens aiment en sachant ce qu'ils vont voir.
    DC, la promesse n'est pas claire, le sentiment de suivisme est palpable et les films désaccordés et (pour le moment) clivants parce que faits précipitamment au mépris d'un million de codes, parmi lesquels l'authenticité ou l'honnêteté artistique. Ca, c'est mon avis, et ça ne regarde que moi - je vais pas accuser les quelques critiques qui ont aimé BvS d'être des enculés pro-DC, donc je sais pas pourquoi, mais j'imagine que vous pouvez trouver en vous la force d'en faire autant.

    • "il n'y a pas de complot pour inciter tacitement le succès de Disney ou Marvel"
      Tssss, te voilà tomber dans le panneau Corentin U_U
      Pourquoi crois-tu qu'Iron Fist s'est fait défoncer par les critiques ? La qualité ? Hahaha... Non. Juste parce qu'il ne fallait pas que Marvel ait continuellement de bonnes critiques au risque que le complot soit découvert : il fallait donc sacrifier un show sur l'autel de Rotten Tomates pour faire taire ce bruit gênant et Iron Fist a été choisi.

    • Amesephis 25/03/2017 à 10:30 -

      Corentin, sache que je suis d’accord avec ton commentaire, cependant (ben oui fallais bien que je te contredise un peu ^^), tu oublie que nous sommes a une période bizarre que j’appellerai "l'ère du troll", une ère ou les haters (4chan, 8chan, jeuxvideo.com etc...) sont légion et arrive à être sur-représenté par rapport aux autres... et font feux de tout bois, surtout si une critique est juste et qu'elle ne leur plais pas... regarde l'équipe de com de Trump; elle est faite sur cette base... et elle a gagné une élection. Cqfd : c'est pas le journalisme qui est mort... c'est le cerveau des gens :p

  8. SaraLance 20/03/2017 à 19:11 -

    La source des rumeurs, c'est qui Corentin ? En général, c'est le journaliste qui a entendu une rumeur de la part d'un type dont il donne pas le nom évidemment, et qui pourrait très bien être l'homme d'entretien qui a entendu deux personnes parler d'un truc que ces deux personnes ont entendu d'un autre...
    Perso, quand je vois "selon le journaliste Justin Kroll", c'est pas de l'info pour moi, c'est une rumeur qui sort d'on ne sait où et qui est invérifiable. Alors oui sur DC planet, vous dites quand il faut prendre avec des pincettes ou pas, mais je trouve anormal que des journalistes sortent des rumeurs. Soit ils donnent des infos concrètes données par des personnes dont ils citent clairement le nom, soit ils se taisent.
    C'est normal d'être agacé par toutes ces rumeurs qui sortent chaque jour...

    • Corentin 20/03/2017 à 19:17 -

      C'est la protection des sources qui amène à ce flou. Si un gus viole son contrat de non-disclosure propre à toute production (ou à tout boulot un minimum protégé), il est en danger pas seulement vis a vis du web, mais même seulement juridiquement.
      Je te rejoins sur le fait que la frontière est ténue entre protection de ses informateurs et invention totale et réelle. Maintenant si on doit, par exemple, prendre Batman V Superman en exemple, je t'incite à visiter les pages qui traitaient des rumeurs sur le film, et à compter le nombre de celles-ci qui se sont finalement avérées vraies. Suicide Squad en a eu quelques unes aussi.
      Pas toutes, bien entendu, et d'ailleurs quand THR a fait son dossier de presse, on s'est rendus compte de tout ce qu'on avait pas su déceler sur les premiers pas de la prod' du film. Maintenant, la question du crédit qu'on accorde à tout ça se pose individuellement et pour chaque personne - perso', je ne suis pas persuadé, par exemple, par plein de démêlés récents, mais après le départ de Ben Affleck qui annonce quatre jours plutôt qu'il est prêt à endurer la pression sur Batman, ce sont de tels coups de théâtres que personne ne peut en fait anticiper ou lire dans le maillage de l'actu' et être sur de ce qui va survenir ensuite.
      Cela dit, comme je le disais à Zephiranth sur je ne sais plus quel article, si les rumeurs vous blasent il y a toujours le choix de se couper du monde de l'information. Ca ne demande pas tant d'effort que ça, et c'est à la limite plus sain pour tout le monde, vu que les avis sont logiquement influencés par ce qu'on sait ou croit savoir des films et de leur état de gestation.

      • SaraLance 20/03/2017 à 22:33 -

        Je sais bien qu'ils doivent protéger leurs sources, mais balancer des rumeurs tous les jours ça ne peut qu'agacer les lecteurs. Si c'était une rumeur tous les 2-3 mois, je pense que beaucoup moins de gens critiqueraient les journalistes. Donc là pour le moment, étant donné qu'il n'y a pas de déclarations officielles de la part de Warner, alors je considère que les médias sont la cause. Ce sont eux qui lancent tous les jours une nouvelle rumeur, et généralement dans le but de faire douter sur le DCEU. Je ne lis heureusement pas tous les articles parce que le peu que je lis m'agace déjà assez.

      • Zephiranth 21/03/2017 à 12:04 -

        Et comme je te l'avais répondu à l'époque, je maintiens que c'est naïf dans une société comme la notre de penser pouvoir échapper à l'information. A moins bien sûr de couper toute connexion au net et de balancer sa TV, ce que je n'ai pas le luxe de pouvoir faire, comme d'ailleurs la majeure partie de nos contemporains, et ce pour diverses raisons (travail, recherches, etc...).
        Bref, je ne referai pas le débat. Quoi qu'il en soit, chacun aura son avis sur la situation actuelle, mais je tiens juste à dire que la mauvaise foi n'est pas exclusive aux détracteurs de ce que vous appelez les médias. Comme le dit Arno, chacun a sa part de responsabilité dans le marasme ambiant, et il serait bon que certains arrêtent de se penser blancs comme neige.

  9. Jo Ker 20/03/2017 à 20:12 -

    Je suis d'accord sur le fait que si on a l'impression que tout part une sucette au sujet du DCEU, c'est principalement de la responsabilité de la Warner. Quand on se lance dans un projet pareil avec autant d'enjeux, une ligne directrice s'impose, or ce n'est absolument pas le cas ici, enfin si, le pognon.
    Du coup, on se retrouve avec un planning chamboulé tous les 4 matins, des news contradictoires à la pelle, et peu, voire pas de bonne nouvelle.
    Prenez n'importe quel autre domaine (automobile, spatial, informatique, plantation de concombres...) et lancez n'importe quel projet en mode:
    - "Faut faire du fric"
    - "Comment ?"
    - "Lançons nous d'abord, on trouvera bien en chemin"
    Et vous obtenez exactement le même résultat càd un gros foutoir.
    Pourquoi Marvel n'a pas ce problème ? Bah parce que leur programme est un peu plus réfléchi. Je ne parlerai pas de la qualité de leurs films, chacun ses goûts.
    Quant aux journalistes complotistes chinois du FBI, on s'en tape un peu. Perso, je ne lis que DCP en ce qui concerne l'actu Super Héroïque car je trouve que l'info est rapportée telle quelle, rumeur ou officielle, sans l'emballement chasseur de cliques dégueulasse que je voyais sur certains sites. Je comprends que DCP rapporte ces infos car les rédacteurs sont avant tout passionnés et partagent ça avec leur communauté (nous). Ils ne peuvent pas dire, ça je publie, ça ne publie pas, ce n'est pas à eux de juger de la qualité de l'info qui sort. On vie dans une période de sur-information, et c'est usant de voir la même chose à toutes les sauces partout, donc c'est bien DCP.
    Au début, j'étais enthousiaste à chaque fois que je lisais une info relative au DCEU, maintenant ça m'évoque souvent un "Bof" tellement c'est pauvre en bonnes nouvelles, sauf certaines annonces officielles.
    Enfin bref, espérons de tout cœur que Warner nous donne tort et fasse en sorte qu'on ait droit une meilleure humeur le Lundi prochain (bah quoi, il fait pas toujours la gueule Arno, si?)

  10. Lightfreezz 20/03/2017 à 22:07 -

    Moi-même qui suis un défenseur du DCEU et qui croit encore au projet..., le bateau commence à couler^^, même si je suis hype par les news qui arrivent du genre peut-être un nightwing, etc., j'espère que Warner nous montrera pour la prochaine conférence enfin un vrai planning!
    Et sinon, je vais surement passer pour un suceur mais bon, je pense pas que critiqué les rédacteurs soient très intelligents et surtout leurs reprocher certaines choses^^. Les news proposés sont pour tout le monde et selon les goûts et je pense qu'ils font un super boulot pour nous tenir informé rapidement sur des news concernant Dc comics (comics Vo,vf et ciné). Pour vous dire que je suis exclusivement un fan Dc et ça doit être le seul site que je regarde,Car je le trouve complet dans tous les aspect contrairement a d'autres sites,donc pas besoin de plus^^

    • SaraLance 20/03/2017 à 22:20 -

      Personne n'insulte les rédacteurs.

      • SaraLance 20/03/2017 à 22:21 -

        D'ailleurs, ils ne sont même pas critiqués eux personnellement. C'est plutôt les pseudo journalistes qui répandent les rumeurs. Il faut bien que DC planet relaie ce qui se dit un minimum évidemment.

  11. Sasahara 21/03/2017 à 08:19 -

    Sans doute la Warner est-elle un trop grande compagnie où les luttes de pouvoir sont permanentes et nuisent aux films... ce qui manque au DCEU c'est peut-être un maitre d'oeuvre incontestable et incontesté. Chez Marvel le chef c'est Kevin Feige point barre, et ça roule. Chez Warner, qui ?

  12. Parademon 21/03/2017 à 09:17 -

    Je n'ai pas lu les pavés en commentaires ci-dessus, mais je ne comprends pas très bien cette généralisation et ce corporatisme sur "les médias", qui ont raison face à Warner Bros qui a tort.
    Premièrement, "lémédias" ça ne veut rien dire, le traitement de l'information est différent selon les médias, et j'avais justement cru comprendre que ce site voulait se démarquer du putaclic, donc je ne comprends pas cette défense des médias en général, dont les pratiques sont pourtant très variées.
    Ensuite, pour moi les torts sont partagés. Warner est partie avec une vision que je trouvais bonne, c'est-à-dire se démarquer de Marvel en ne faisant pas du pop-corn rigolo, mais en poursuivant dans une veine plus sombre et mature (dans la lignée de Nolan, avec des variantes). En réaction, ils ont subi un bashage assez inouï. Pour moi, c'est là que le problème commence : c'est un studio de capitalistes qui veulent faire du fric. Si le succès de la formule, malgré qu'elle marche sur le moment, semble voir son futur potentiellement compromis, ils veulent en changer. Ce qui donne Suicide Squad, qui est pour moi un film sympa et que j'ai plaisir à regarder, malgré ses défauts, le principal défaut étant qu'il est un assemblage de différentes visions justement.
    Ensuite, Warner semble avoir adopté une politique de "pas de communication", et avec en parallèle une multiplication des rumeurs, dont l'impact est démultiplié par la recherche du clic (je me rendais avant sur Ecranlarge, mais depuis quelques temps c'est un truc de fou le putaclic, qui n'est qu'un problème du site d'ailleurs, avec les articles sponsorisés et les titres d'articles juste mensongers et pourtant leur opinion sur BvS était plutôt bonne, mais ça ne les empêche pas d'entrer dans la course au clic).
    Donc voilà, je ne comprends cet esprit basique "c'est pas nous c'est eux", alors même que le "nous" et le "eux" ne sont pas si simple que ça.
    Enfin bref moi aussi j'ai fait un pavé.

    • Oui m'enfin là je parle pas de rumeurs en l'occurrence, le départ d'Affleck à la réal, le départ des réals de Flash, les annonces de film à l'arrache, la vidéo de Manganiello en mode gêné, c'est que du concret, pas des rumeurs à clics (à la "Megan Fox pour GCS", qu'on a relayé aussi d'ailleurs, hein). Et c'est la défiance vis à vis de ce genre d'actualités qui est ce que je vise avec cet édito. Bien sûr que tout n'est pas blanc ou noir c'est pour ça que j'invite en fin de diatribe chacun à prendre ses responsabilités.

      Exemple tout con : deux jours avant que la vidéo de Manganiello ne paraisse, une rumeur sur la "réécriture complète du script de Batman" a fait irruption. Sachant qu'on avait déjà eu un bruit de couloir similaire le mois dernier, j'ai pris la décision de ne pas en parler, justement pour pas ajouter aux tonnes de rumeurs existantes. Mais quand tu vois JM en interview qui sait plus ou se mettre quand on lui parle de son rôle de Deathstroke, c'est plus de la rumeur, y a quelque chose de concret. Et là ça me paraît normal d'en parler.

      Bien sûr que "les médias" et "le public" sont généraux mais on parle d'attitudes générales aussi. Et quand je lis plus haut "laissez Warner tranquille" ou qu'on veut défendre leur politique de "non-communication", je dis juste qu'il faut pas s'étonner que les journalistes, dont c'est le métier de chercher et relayer l'info, fassent leur taff. Et que Warner a choisi une stratégie qui pour moi, ne fait que privilégier les rumeurs à outrance alors qu'un peu de damage control ne ferait pas de mal (genre : prendre les devants).

  13. Strax 21/03/2017 à 11:52 -

    Il y a une époque où être journaliste, ça signifiait rapporter des faits, pas des rumeurs et des interprétations sur des déclarations et des changements dans les productions.
    C'est quelque chose qui a tendance à disparaître avec la course aux info de première fraîcheur, et ça ne va pas aller en s'arrangeant.
    Le vrai problème, c'est la façon qu'on a d'interpréter les faits, et ça part vite en couille sur le net, alors personnellement, je préfère m'en tenir aux faits et au résultat. On verra bien ce qui se passera avec les sorties effectives, plutôt que de continuer sans arrêt de spéculer sur les départs et arrivées de tel ou tel acteur / réalisateur. C'est vite fatigant, et quand on atteint un certain âge, on a vite tendance à se débarrasser du superflu.

    • crazy-el 21/03/2017 à 12:34 -

      ''Les faits'', si je le dis en d'autres termes, ce qui est officiel. Voilà. lol L'âge est certainement celui qui me concerne, le recul par rapport aux choses me permet de mieux apprécier lol J'ai connu ce temps des journalistes qui s'en tenaient aux faits; les polémiques étaient pratiquement inexistantes, seul les journaux à potins poursuivaient leurs vocations de rapporter des nouvelles à scandales sur les acteurs, qui nuisaient à son film. Mais aujourd'hui on prend tout ce qui passe en potins et en commérages. Lassant tout ça.

      • Corentin 21/03/2017 à 12:38 -

        D'un autre côté, c'était peut-être aussi une époque où les politiciens protégés des rumeurs pouvaient taper dans la caisse plus facilement, où les scandales de type "tel acteur impliqué dans tel scandale" n'étaient jamais relayés, et où l'opinion vivait la tête dans le sable sans avoir accès à des informations utiles parce que tout était compartimenté ^^
        Mais j'vous rassure, non, cette époque n'existe pas. Fallait juste lire la presse qui faisait déjà à l'époque ce que celle d'aujourd'hui fait quotidiennement, c'était juste plus difficile de le savoir parce que tout n'était pas aussi connecté et qu'on pouvait faire taire les lanceurs d'alertes plus facilement xD

        • crazy-el 21/03/2017 à 13:06 -

          Je parle du cinéma pas des autres nouvelles politiques. Sur les informations d'un film il fallait attendre un mois pour avoir une idée du film et ce n'était pas dans les journaux qui sortent à tous les jours, mais dans des magazines spécialisés en cinéma, ces magazines n'avaient pas de tabloide où ces nouvelles à scandales sont reléguées ou des polémiques inutiles. On s'en tenait aux faits du film en question. Je n'ai jamais dis que cette époque était la ''meilleure'' à vivre, je dis que ça me permet avoir un recul avec notre temps, ça me permet avoir de l'autocritique, de me situer moi par rapport à ce qui se passe et de faire le tri de mes priorités.

          Présentement, sur la chaîne FX, il joue la minie-série ''Feund: Bette and Joan'', sur la relation tumultueuse entre Bette Davis et Joan Crawford. Ça donne une bonne idée comment un studio de cinéma fonctionne, comment les journaux à potin ciblaient une actrice jusqu'à nuire un film, etc. C'est une dramatique, mais les faits historiques sont réels. En passant c'est excellent, Susan Sarandon dans le rôle de Bette Davis est renversante.

      • Corentin 21/03/2017 à 12:40 -

        Perso', je sais que c'est moi que ça regarde mais j'ai tendance à me méfier du fameux "c'était mieux avant". Je conseille à nos vieux briscards de se mater le documentaire Superman Lives et de relativiser sur ce qui n'a pas changé en vingt ans, et dont on était juste (beaucoup) moins informés à l'époque.
        Idem, se documenter sur la conception de Superman 2, un film où le réalisateur, par les mêmes ingérences de studios qui ont lieu aujourd'hui, a du livrer une copie relativement foireuse par rapport à ce qu'il voulait faire, et dont on a du attendre très longtemps pour avoir sa vision ou sa version des faits. S'il y avait eu la capacité d'informer qu'on a aujourd'hui, le public aurait pu juger la chose dans un autre état d'esprit, si tant est que ça ait un minimum de valeurs auprès des partisans du "laissez les faire, on verra bien".

    • Corentin 21/03/2017 à 12:35 -

      Je ne suis absolument pas d'accord avec un truc que tu dis : jamais, à aucune époque, le boulot de journaliste ne s'est arrêté qu'au rapport de faits. Et j'entends journaliste au sens noble du terme. Si ça devait se rapporter aux faits, quid de l'information politique, du travail d'enquête, de la presse d'opinions, de l'éditorialisme ?
      Là on parle de trucs qui dépassent largement notre cadre à nous (de mon point de vue, on est juste de petits blogueurs web relativement inoffensifs), mais chercher à aller plus loin, avoir des sources, creuser les rumeurs et voir vers où elles mènent, c'est ce qui fait que les médias sont un pouvoir à eux seuls dans un monde informé. Sans ça, ils se contenteraient de lire des fiches factuelles comme un gigantesque bulletin météo.
      La seule chose qui a changé, c'est qu'aujourd'hui on vit dans un monde qui va plus vite, où l'accès à l'information est plus direct et plus continu. En ça, oui, y a un caractère redondant, mais c'est aussi à chacun de se faire responsable de refuser de vivre dans un monde comme celui-là, si tant est que ça le fatigue effectivement.
      Le succès de la presse façon "Melty" n'est pas auto-stipulé, il existe parce que les gens l'ont bien voulu, et parce que c'est plus facile de cliquer sur un article de presse poubelle à la con que sur une enquête documentée du Courrier International. Maintenant, j'te prends un exemple encore une fois complètement hors contexte (et qui n'a rien à voir avec l'utilité de ce que nous on rapporte, c'est pour le bien de l'argument ^^), mais si demain un journaliste rapporte une rumeur de type "la Corée du Nord préparerait une attaque nucléaire sur la Chine", il ne va pas citer sa source pour ne pas la mettre en danger, ni attendre que ça se soit concrétisé par un fait pour mettre l'opinion au courant.
      Après, le principe ne s'applique heureusement pas à nous, mais de mon côté, par exemple, savoir que tel ou tel réalisateur s'en va ou arrive, ça peut vouloir dire "ah, le studio a peut-être envie de prendre un risque", ou au contraire "ah, ça sent le projet de yes-man", "ça a l'air de générer des tensions en interne, pas forcément favorables à un film épanoui", etc.
      C"est comme ça que je m'explique, par exemple, certains trucs qui me dérangent avec BvS. Ca influence ma vision du film, et me permet (peut-être ?) de lui pardonner des défauts que je considère comme rédhibitoires, de savoir que peut-être le studio a poussé pour introduire la Justice League trop rapidement, que Terrio n'a pas totalement eu les mains libres, que Snyder aurait peut-être préféré faire un film Batman inspiré de Miller et que le Martha-gate ne lui est pas entièrement du.
      En définitive, ça permet aussi de relativiser le rôle du réalisateur dans la conception du film et de ne pas le rendre responsable de tout (constat similaire pour Ayer, quand on sait ce qui s'est passé à la création de SS), ou d'exiger des films plus libres, parce que justement on arrive à lire dans la production des problèmes qu'on n'a pas forcément envie de voir se reproduire.
      Et après, dans une perspective plus large, de choisir quels films on a envie d'encourager en achetant un ticket, ou des produits de quelle boîte on a envie de consommer. My opinion.

  14. Blue 21/03/2017 à 12:54 -

    Pavé César, ce qui vont te lire te saluent ! Très bon article qui résume bien le ras le bol général en train de s'installer à tous les niveau de la chaine de production des films. Warner a du mal à gérer ce cinématic universe n'ayant jamais décidé clairement de la direction à lui donner. En effet, quand on y regarde bien, ses autres productions s'en sortent plus que biens cette année, notamment son Fantastic Beast oscarisé qui va déboucher sur la création d'une trilogie ^^

    • Parademon 21/03/2017 à 13:15 -

      Pour moi au contraire, il y avait une vision au départ, celle de Snyder, et il y a des difficultés depuis qu'ils ont décidé de faire autre chose...

      • Blue 21/03/2017 à 13:40 -

        C'est pas faux mais je pense qu'on est carrément au delà de ce problème de vision ou de tonalité. Le DCEU risque vite de souffrir d'un problème scénaristique avec ses personnages dont on ne sait pas si ils reviendront dans le futur du style Deathstroke que Justice League est censé introduire pour finalement peut être ne plus réapparaître dans The Batman ^^ Pour ce qui est du changement marquant de ton de Suicide Squad il est à déplorer mais au final, dans le DCEU, le film est inutile à part pour sa scène post générique, donc sa qualité et sa clarté ne nuisent pas au reste, c'est les 2 prochains films qui vont véritablement tout déterminer x)

  15. The Trickster 21/03/2017 à 19:44 -

    Oui, maudite marde. Damned absolument.Je suis d'accord sur tout se qui a été dit.

  16. mmat1986 27/03/2017 à 11:51 -

    très franchement et je l'ai toujours dit et pensé sincèrement, Le très gros souci de DC au cinéma c'est Warner qui n'a jamais eu aucun respect pour cette culture! ce n'est pas un problème récent déjà sur le Superman de Donner ils ont fait chier leur monde jusqu'à ce que Donner se casse avec Brando, sur le Batman de Burton ils ont grincé des dent mais le premier volet ayant fait assez de fric on a lancé le second mais là trop noir pas assez de jouets vendu, du coup on a gentiment tenté de dégagé Burton du coup on a eu Schumacker et là oui on a vendu du jouet par camions entiers mais ses deux films ont fait disparaître Batman durant 10 ans...

    Catwoman ... si c'est pas le film voulant faire du fric sans aucun respect du personnage et des fans ça et heureusement ça n'a pas fait de fric cette monstrueuse purge.... Superman returns? où le superman le moins spectaculaire de toute l'histoire du cinéma! sérieux quand tu pense que Reeve dans les années 70 faisait mieux qu'un film de 2005 sans compter que ça la scène de l'avion est plus spectaculaire dans le pilote de la série Supergirl, ça fout un coup!

    Green Lantern... à la limite c'est moins désastreux que ça n'aurait pu l'être quand on sait que les gars voulait le film avec Jack Black et des Muppets .... finalement Campbel foire pas autant que ça aurait pu l'être mais le film qui en logique aurait pu rivaliser avec un star Wars tant il en a tout les ingrédients, n'arrive même pas à rivaliser avec un épisode de charmed et pourtant j'ai défendu Green Lantern...

    on va passer sur le fait que les éxigences débilesde la warner de racourcir BvS et de remanier Suicide Squad on fait du premier film, le premier film en dlc de l'histoire et on fait flinguer par la presse un film qui osait être différent et avait un scénario moins lacunaire qu'on ne l'a laissé voir et le second un film qui devait être noir et violent et qui après remaniement multiples est une merde coloré calquant la pire bouse de MCU....

    on va tenir compte également que financièrement pour Warner c'est le gros nauffrage, que d'ailleurs AT & T est toujours sensé le racheter du coup ben les annonces en pagailles trouvent leurs explications aussi

    mais sur ce qui est des journalistes sans doutes certains font leurs travail sérieusement et de manière objectives mais dire que l'inverse n'existe pas est faux, suretout quand tu lis des journalistes te lachant sur BvS: "le film se veut sérieux alors qu'il parle de gars en slip portant une cape"!!! je ne me rapelle pas avoir lu un argument aussi débile sur la trilogie Dark knight de Nolan ....sans compter le nombres de blog pro Marvel se prenant pour des journalistes et des sites qui avant étaient très bons comme allô ciné qui depuis son rachat est devenu ultra merdique et peu objectif (et fait même d'énorme erreur en parlant cinéma, ce qui est un comble pour un site spécialisé dans ce domaine ...) et ce que ce soit envers n'importe quel film de n'importe quel genre et on fait l'impasse sur les trolls, haters etc ...


Réagir »

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.