Test – BATMAN : The Telltale Series episode #2

8
Test – BATMAN : The Telltale Series episode #2
Les points positifs :
  • Un scénario réussi.
  • Des combats bien mis en scène.
  • Des rebondissements bien sentis.
  • Certains choix ont l’air décisifs.
Les points négatifs :
  • Très court, encore plus que le précédent.
  • La plupart des choix n’ont aucune importance.
  • Un gameplay inexistant.
  • Un aspect technique à la ramasse.
  • Version PC aux fraises (bugs, optimisation, plantages….)

  • Développeur : Telltale GamesEditeur : Telltale Games
  • PC/PS3/PS4/360/One/IOS/AND – 20 septembre 2016 – 4,99€

 

Après un premier épisode qui a su convaincre, la série Batman de Telltale revient avec un deuxième chapitre, qui vient répondre à certaines questions tout en posant de nouvelles. Certes, la formule de ces « point and click » modernes, agrémentés de QTE, peine à se renouveler, mais c’est avant tout une expérience narrative que l’on nous propose de vivre.

Avant de nous lancer dans le test à proprement parler, il convient de replacer un peu l’intrigue (attention aux spoilers pour ceux qui n’auraient pas fait l’épisode précédent): Batman a arrêté Carmine Falcone et vient d’apprendre que ses parents avaient des liens avec la mafia, alors que son ami d’enfance, Oswald Cobblepot (si, si) semble préparer un mauvais coup…

On avait laissé le jeu sur un énorme cliffhanger quasi insoutenable,mais je vais soigneusement éviter de vous raconter ce qu’il en est. Cependant, sachez que l’on se débarrasse pas de la chose d’un simple revers de main, et que cette révélation va clairement constituer une pierre angulaire du scénario de l’épisode. On en apprend un peu plus sur le passé des Wayne, et l’on sent que notre ami Bruce est dans une période de doute, qui le fragilise plus que jamais, alors que la situation de la ville le met sous pression. On a droit à quelques interactions avec le personnage de Carmine Falcone, dont le rôle sera toutefois bien moins important que dans la première partie. Les options de dialogues sont plutôt riches et l’on peut explorer un peu la caractérisation des différents habitants emblématiques de Gotham que l’on croise, afin de constater qu’ils sont tous assez différents de leurs versions classiques, ce qui vient légitimer la possibilité de jouer Batman d’une façon que l’on pourrait estimer « out of character » si l’on n’était pas conscient du fait qu’il s’agit ici d’une sorte d’Elseworld (qui a quelques points communs avec d’autres univers alternatifs comme celui de Batman: Earth One).

Le scénario est riche en rebondissements et le rythme est bien plus soutenu que celui du mois dernier, ce qui nous permet de nous immerger assez facilement dans cet univers. Les combats sont bien chorégraphiés et l’on a presque l’impression que l’exécution des fameux Quick Time Events chers aux développeurs impacte le déroulement de la partie. Les joueurs PC, dont je fais partie, seront ravis de savoir qu’ils peuvent dès à présent utiliser un pad Xbox 360 afin de jouer de façon plus ergonomique, ce qui change du combo clavier / souris qui ne constitue pas forcément la configuration la plus agréable pour jouer à ce petit soft. Le gameplay reste cependant insignifiant, mais il semble que les choix possibles soient polarisants. En effet, l’un des événements majeurs de cet épisode peut ne pas avoir lieu, ce qui occasionnera à coup sûr deux storylines bien distinctes.


 En ce qui concerne la direction artistique, on est ici face à un jeu qui divisera. Le design de Batman et de Catwoman est clairement irréprochable, mais il n’en va pas de même pour de nombreux autres personnages. Le Pingouin est clairement différent de ses habitudes et l’idée de lui coller un masque rappelant vaguement l’animal dont il tire son nom n’est pas forcément un choix très heureux. Il en va de même pour la ré-imagination d’un vilain bien connu des fans du Bat-verse qui semble ici bien plus propre et moins angoissante que sur papier, rappelant davantage un produit estampillé Apple qu’un maître de la terreur… Fort heureusement, la mise en scène très cinématographique permet à l’ensemble d’être visuellement agréable, en dépit d’un moteur graphique à bout de souffle, qui ne demande qu’à être remplacé…

Le problème principal de cet épisode est clairement sa durée de vie. Même si son scénario est réussi et inattendu, on est surpris par l’arrivée subite de la fin. Il ne faut en effet compter qu’un tout petit peu plus d’une heure pour en venir à bout, en prenant son temps. On sent une volonté chez Telltale de respecter les délais annoncés, ce qui a probablement nui à la longueur de ce chapitre. Si l’on admet que la qualité prime sur la quantité, on peut ne pas hurler au scandale, mais ça reste franchement décevant, d’autant plus que le cliffhanger final nous laisse espérer de grandes choses.

Malgré sa durée de vie ridicule, sa technique totalement à la rue et son gameplay presque inexistant, ce deuxième épisode du Batman de Telltale est plutôt une réussite. On passe en effet un agréable moment en enquêtant avec notre héros sur le passé de ses parents et sur ce qui se trame dans l’ombre de Gotham. La formule fonctionne toujours et les dialogues sont bien écrits, ce qui contribue au développement de personnages finement caractérisés. On tient là une histoire solide qui mérite d’être mise entre les mains de tous les fans du Bat-verse qui souhaitent, pour une fois, être un peu dépaysés en parcourant les rues de la ville la plus dangereuse de l’univers DC.


8 Commentaires »

  1. Greeciel12 28/09/2016 à 13:51 -

    J'apprécie beaucoup leur façon de faire du pingouin un vrai socioathe
    Mais qui est le véritable adversaire de Batman?

  2. Jimmy Wayne 28/09/2016 à 14:52 -

    Je sais pas mais j'ai peur d'avoir du Batman Hush avec 50 vilains qui diront "à mais non c'est lui le méchant".
    Sinon lz pingouin est cool mais tiens plus du Joker au final.
    Moi j'attend de voir Harvey devenir TwoFace, c'est obligé !

  3. Greeciel12 28/09/2016 à 19:44 -

    J'espère que nos choix décideront de la destinée d'Harvey, sa pourrait être cool!
    Mais je sens bien la cours des hiboux
    Niveau conspiration de riche y a pas mieux dans les "bat-mechant"

    • Jimmy Wayne 29/09/2016 à 09:37 -

      Ah ça peut être pas con la cours des Hiboux, il gère tout en fond comme ça. Greeciel, t'es peut être dans le vrai la. Et le masque du méchant la fait pas mal masque du Hiboux

  4. Toran93 29/09/2016 à 14:11 -

    Y

  5. Toran93 29/09/2016 à 14:14 -

    Dsl pour le message ci dessus. Erreur de Manip

    Y a t il des gens qui joue sur PS3 ici ?
    Je demande car, j'ai acheté la version boite sur PS3 et je ne peux tjrs pas télécharger cet épisode 2.
    Est ce normal ?

  6. Greeciel12 29/09/2016 à 20:39 -

    Je l'ai fais sur PS4
    Et en faite faut faire acheter et la y te propose de le ddl


Réagir »

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.