PARTAGER
Les points positifs :
  • De surprise en surprise
  • La série retrouve un nouvel intérêt
  • Martian Manhunter !
  • La post-prod, toujours dans le progrès !
  • Relations amoureuses remplacées…
Les points négatifs :
  • … par un speech sur la famille, l’amour et l’amitié.
  • Alan Moore doit se retourner dans sa tombe (Oh, wait..)
  • De bonnes idées développées très maladroitement.
  • Mongulouté ?

« Who Did This to me ? » – Supergirl


  • Supergirl Saison 1 – Episode 13 – Titre : For the Girl Who Has Everything
  • Réalisé par : Dermott DownsÉcrit par : Ted Sullivan, Andrew Kreisberg, Derek Simon – 08 février 2016

L’épisode précédent était assez décevant, de par les attentes que l’on pouvait s’y faire, et se clôturait sur l’arrivée de cette plante étrange. Tellement étrange qu’elle rappelle un court récit d’un certain Alan Moore. Mais je ne m’en souviens plus vraiment. C’est que ça ne doit pas avoir trop d’importance. En tout cas, pour cette review, car même si cette plante alien est présente, il s’agit plus d’un élément scénaristique que d’une adaptation. Lors de cet épisode, Kara va être prise au piège, alors que la CBS va être victime d’un complexe de personnages secondaires inutiles. La première partie de cet épisode leur est consacrée. Ainsi, Maxwell Lord accepte de les aider parce qu’il n’aime pas trop les extra-terrestres, et parce qu’être un esclave ne fait pas partie de ses projets futurs. La sœur de Kara va donc affronter les souvenirs de sa frangine pour la ramener dans le monde réel ! Tout cela sur fond de discours sur l’amitié et la famille. Si bien que l’on va finir par croire que la famille Denvers a adopté plus d’enfants qu’il n’y avait d’habitants sur Krypton.

Supergirl E13 S01 DCP img 01

Alors, sujet principal de la review : Et le récit d’Alan Moore ? Et bien, pour vous consoler, Greg Berlanti a pensé à vous, il vous a donné le titre et la jolie fleur sur écran. Moi même qui avait l’attente de voir ce scénario adapté, dès les premières minutes, il fallait finalement pas s’attendre à cela. Une série télé comme Supergirl (je ne parlerai pas de Flash ou Arrow) ne peut pas se permettre une adaptation, tant le résultat serait insatisfaisant, que ce soit auprès de certains fans, comme auprès du public visé depuis le premier épisode. Voir un affrontement entre Kara et Mongul aurait été sacrément impressionnant, du moins dans l’idée de le voir sur écran. Seulement, après quelques minutes de réflexion et le souvenir du dernier épisode avec le visage de la Bizarrette, je me dis qu’on ferait mieux d’attendre encore un peu. Si vous en attendiez tant à la vue du titre, limitez grandement vos espérances au risque d’être déçu.

Cela n’en fait absolument pas un mauvais épisode. Là où l’on pouvait espérer une adaptation, il faudrait y voir une simple référence, une utilisation des éléments du récit de Mister Moore. Cette série est un progrès constant sur tous les points. Tout d’abord, les intrigues qui s’entremêlent, avec Maxwell Lord vaincu au dernier épisode, et ici une tentative d’effet de surprise par une succession de petites révélations à propos des plans des kryptoniens. Là où l’épisode aurait gagné en impact, aurait été par les dialogues et l’aspect dramatique de Kara. Au lieu de lui faire oublier ses souvenirs, j’aurais espéré une illusion plus poignante comme celle de Superman dans l’épisode de Bruce Timm dans Justice League. L’épisode aurait bien plus gagné en drame par cela que par le monologue d’Alex face à une base de donnée kryptonienne, qui tombe presque dans la parodie de la série même. Le rire devant cet épisode est parfois même volontaire, même si ce personnage commence à devenir une sorte de running-gag qui risque de rapidement s’épuiser. Les progrès se ressentent toujours dans la post-prod. Qu’il s’agisse de Martian Manhunter, dont le costume est vraiment magnifique, comme de Kelex qui est juste parfaitement retranscrit à l’écran ! Ce personnage à côté duquel ils auraient pu passer tant son impact est quasi-inexistant, mais il y a un effort, tout d’abord de penser à ce petit personnage, mais en plus, de l’insérer dans la série pour cet épisode. Certes, pour quelques secondes, mais tout de même. On peut apprécier le geste. Des progrès, mais minimes. Les scènes de combat et de vols sont encore très perfectibles, seulement, comprenez les moyens de la série. Je garde espoir d’avoir une série Man of Steel avec Melissa Benoist.

Supergirl E13 S01 DCP img 02

Pour ce qui est de la réalisation… Tantôt on note des tentatives de changer des angles de vues habituels lors des combats avec une caméra à l’épaule, ou à la hanche. Ce qui donne un ton encore plus puissant à l’héroïne. Malheureusement, tout le montage saccadé limite ces plans qui gagneraient à être rallongés, et mérite un meilleur texte plutôt qu’un énième (devinez ?) monologue sur l’amour et la famille de Kara sur Terre. Encore une fois, cette série a un potentiel incroyable, et qui plus est, grandissant. Je ne sais pas ce qui retient certains réalisateurs ou scénaristes, de laisser libre cours à leurs idées et à leurs talents (et ça me fait mal de dire ça de Kreisberg et Berlanti). Ce n’est peut-être qu’une impression, mais cette série assez moyenne, voire complètement nulle aux yeux de certains, pourrait se développer dans les futures saisons, voir futurs épisodes. En revanche, pour le jeu d’acteurs de Jeremy Jordan et Mehcad Brooks, je crois que l’on ne peut qu’espérer qu’ils finissent par quitter la série. Ah et j’allais oublier : oui, on voit Kal-El pour la première fois ! Génial, Youpi, (veuillez insérer une exclamation à portée joviale sur fond d’ironie) ! Seulement, il ne sert strictement à rien, et il s’agit d’une copie du Tête-à-claques Wayne de Gotham.

Cet épisode de Supergirl relève le niveau, et redonne espoir, et ce malgré les nombreuses attentes de certains d’une adaptation du célèbre récit de Moore. Même si l’épisode ne dénature pas les créations de l’auteur, il ne s’agit en aucun cas d’une adaptation. Alors que l’on pouvait s’attendre à un épisode assez calme et sans grandes scènes d’actions, préparez -vous à être surpris, la série monte en pression et annonce des face à face titanesques. De plus, avec un système d’écriture qui se rapproche de Robert Kirkman sur Invincible.

En passant par les liens affiliés Amazon/autres présents sur le site, DCPlanet.fr reçoit une faible commission. Qu’importe le montant de votre panier, vous nous aidez ainsi gratuitement à payer l’hébergement, modules, et autres investissements pour ce projet.

Watchful

Watchful

Rédacteur depuis 2015, j'écris dans le but de partager ma passion pour les comics et entretenir ce sentiment de découverte. Bercé par Batman, mon cœur se dirige toujours vers l'éditeur aux deux lettres capitales.