Image avatar

[Review VF] Geoff Johns présente Superman Tome 4

4
[Review VF] Geoff Johns présente Superman Tome 4
  • Scénario
  • Dessin
  • Colorisation
Geoff Johns présente Superman Tome 4
Les points positifs :
  • Dessins magnifiques
  • Histoire originale
  • Exploite magnifiquement la mythologie de Superman
Les points négatifs :
  • Scénario ardu
  • Beaucoup de personnages
  • Demande quelques connaissances pointues pour être apprécié à sa juste valeur

« Longue vie à la LÉGION ! » – Brainiac-5

  • Scénario : Geoff JohnsDessin : George Perez - Couleur : HI-FI

Comme vous avez du le lire plus haut, cet ouvrage n’est pas vraiment d’un abord des plus faciles. Pourquoi ? Parce que Geoff Johns a décidé de nous faire du Grant Morisson (light certes) en faisant référence à ses anciens ouvrages et en mélangeant différents éléments assez pointus de la mythologie de Superman. Tout d’abord un conseil, si vous ne l’avez pas lu mais que vous comptez le lire plus tard, commencez par Geoff Johns présente Green Lantern tome 5 car un ou deux éléments en sont directement issus et cela vous éclairera un peu. Un autre éléments de complexité, c’est la présence de la Légion des Super-Héros, déjà qu’ils sont fichtrement nombreux là-dedans mais quand deux variantes issues de deux autres mondes s’y ajoutent ça devient un peu compliqué à suivre. Autre source de difficulté pour les lecteurs les moins aguerris au DCVerse, ce numéro est constitué de tie-ins à Final Crisis, qui, même s’il se lit très bien indépendamment, peut un peu perturber le novice. Ceci dit, et même pour les nouveaux entrants dans le monde de DC comics, cela reste une lecture assez sympathique.

Ce volume est paru aux USA sous le titre « Final Crisis : Legion of 3 worlds HC » est regroupe les singles parus sous le titre : Final Crisis : Legion of 3 Worlds #1-5.

Geoff Johns présente Superman Tome 4

Le Piégeur Temporel en a marre de la Légion des Super-Héros, c’est pour cela qu’il décide de leur mettre dans les pattes quelqu’un qu’il retrouve perdu dans le temps : Superboy-Prime, l’un des plus grands criminels de l’univers DC ! Celui-ci se retrouve donc dans un XXXIème siècle où Superman est vénéré comme une sorte de divinité, ce qui à le don de l’agacer profondément et va lui faire complètement perdre les pédales (une sorte d’habitude chez lui)  d’autant plus lorsqu’il découvrira qu’il est considéré comme un méchant de second ordre dans la galerie des ennemis de son double. Pendant ce temps-là, la Légion tente de reconstruire sa crédibilité mise à mal par les agissement de Terrien dans le précédent volume. Le Conseil des Planètes Unies envisage même la dissolution de celle-ci ! Superboy-prime décide donc de réunir tous les plus grands ennemis de la Légion pour les mettre à mal. Sentant les danger d’une telle tactique, Brainiac-5 décide de faire appel à deux autres versions de la Légion issues du Multivers et à Superman.

 Geoff Johns présente Superman Tome 4

Ouf ! Voilà un scénario qui ne vous laissera pas indemne, Johns fait appel à toute sa culture en matière de comics DC (mais aussi à plusieurs des précédents volumes) pour alimenter cette histoire et si cela complexifie un peu sa façon, d’habitude si simple, de raconter une histoire, cela amène du fond, d’habitude un peu moins présent chez Johns. Et la comparaison avec Morrison n’est pas usurpée, puisque on retrouve plusieurs des artifices préférés de l’Écossais, le Multivers, les références aux précédents âges des comics et les références à ses propres ouvrages… Néanmoins, la différence principale, et pas des moindres, c’est que Geoff Johns conserve quand même sa facilité de lecture nettement plus grand public que ce que peut être parfois le travail de Morrison.

On retrouve donc avec plaisir Mon-El et Sodam Yat, deux Daxamites issus des précédents travaux de Johns et bien d’autres surprises assez typiques des « Crisis ». Par contre on finit par se demander à quoi sert Superman dans ce livre qui porte son nom puisqu’il n’y a qu’un rôle de figurant distribuant de temps en temps une mornifle ou deux ! Le vrai héro de ce livre, c’est la Légion !

Geoff Johns présente Superman Tome 4

Côté dessins c’est vraiment superbe, le travail de Georges Pérez ne souffre d’aucun défaut ! C’est réellement agréable d’avoir un livre où les dessins de vingt-cinq dessinateurs ne s’entrecroisent pas. Là, c’est beau, il y a une vrai unité dans le travail et les planches d’anthologies se succèdent. on sent d’ailleurs tout le plaisir que Pérez a pris à réunir un maximum de personnages sur certaines d’entre elles.

En conclusion, même si certaines conditions vous rendront cette lecture plus agréable et plus facile, je vous recommande cet ouvrage. Néanmoins, si vous vous attendez à un livre mettant en scène quasi exclusivement Superman, ce livre n’est pas pour vous, celui-ci n’est que le trait d’union entre les différents univers mis en scène, son rôle est plus celui d’un spectateur que celui d’un acteur. En bref si vous voulez un livre mettant en scène Superman, facile d’accès, passez votre chemin, mais si vous avez un peu de culture DC et que vous n’avez pas peur de vous creuser un peu les méninges, ce livre est fait pour vous.




4 Commentaires »

  1. Image avatar
    El Squal 19/06/2014 à 13:02 -

    Et pour quelqu’un qui n’y connais pas grand chose à Superman mais dont le premier livre de chez Urban c’est « Grant Morisson Présente Batman » c’est bon ? ^^
    Si j’ai tout suivi faut que je lise les Geoff présente GL que je n’ai pas encore lu et que je relise les 3 premiers volumes de Geoff présente Sup’, au moins ça va m’occuper.
    C’est comme ça qu’on amorti le prix des comics ! ^^

    • Image avatar
      Vittorini 19/06/2014 à 13:26 -

      Fonce lire ce tome ! Parfois, il faut aussi accepter d’avancer en terrain inconnu (ça nous est tous arrivé quand on a commencé les comics) et de juste faire confiance à l’auteur. D’autant que c’est le dernier round avant Superman : Brainiac qui est une petite merveille ! :)
      Je pense qu’en faisant quelques recherches (on doit bien trouver ça sur internet) au cas où tu serais vraiment largué, tu t’en sortiras parfaitement.

      • Image avatar
        El Squal 19/06/2014 à 13:44 -

        T’inquiète, je comptais le lire de toutes façons. Quand on passe directement de Goscinny à Morisson on n’a peur de rien ^^.
        C’est surtout que comme dit dans l’article Johns ne m’avait pas habituer à ça d’une part, et que d’autre part je vais devoir lire/relire les 3 derniers GL et les 3 Sup avant de m’attaquer à lui (pour être certain de n’avoir rien oublié), sachant que je viens juste de commencer à Lire « GL et GA » et que je n’aime pas commencer un livre avant de finir celui que j’ai commencé.

  2. Image avatar
    Sasahara 21/06/2014 à 19:39 -

    je vais le prendre pour la cohérence de la collection, mais je crains la prise de tête… déjà le précédent était limite vu le nombre élevé de personnages nouveaux à assimiler. je l’avais pris pour Gary Franck, et j’ai fini par m’y habituer peu à peu… mais là, trois légions différentes ??? faut pas pousser !
    Vivement qu’on en arrive à « Brainiac » et « New Krypton », et là ce ne sera que du plaisir !


Réagir »

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.